Réduire la taille du texteAgrandir la taille du texte

 

Créations danse / Reprises ou réécritures ? / Danse Contemporaine

 

SALLE GUY ROPARTZ / SAMEDI 5 AVRIL 2014 / 20h30

« REPRISES OU RÉÉCRITURES ? »
S’approprier la gestuelle propre à un chorégraphe afin d’en appréhender les enjeux corporels et en mesurer la portée artistique, telle pourrait être la finalité d’un travail sur le répertoire en danse.
Mais les corps changent au fil du temps, tout comme le regard du spectateur. La danse est, par essence, l’art de l’éphémère. Comment alors réutiliser aujourd’hui les éléments spécifiques d’une écriture chorégraphique d’hier, pour les adapter aux corps de jeunes danseurs et tenter d’en retrouver le sens ?
Tels sont les enjeux des travaux autour de pièces de répertoire proposés ce soir.

FAUNES
Chorégraphie : Sylvain Richard
Musique : Claude Debussy (thème du Prélude à l’après-midi d’un faune ; Syrinx) et Roger Bourdin (Chanson de Pan), interprétée à la flûte par
Camille Costes, Léana Darmon et Youmna Zanna,
élèves de la classe de Myriam Smorenburg-Lorillier.
Danseurs : classe de 3ème et 4ème année de Cycle 2
Lucie Cabon - David Chevalier - Corentin Délépine - Maëline Heurtault - Xénia Jégouzo - Violette Mallet - Alizée Morvan - Pauline Rucay - Morgane Thomas - Alexia Thomassin - Anaïs Verbaenen.

Achevé en 1894, le Prélude à l'après-midi d'un faune est une illustration très libre d’un poème de Stéphane Mallarmé. La musique campe les décors dans lesquels se meuvent les désirs et les rêves d’un faune, avant que, fatigué de poursuivre les nymphes, il se laisse aller au soleil enivrant de l'après-midi.
En 1912, sous le nom de L'Après-midi d'un faune, Vaslav Nijinski, avec les Ballets Russes de Serge de Diaghilev, créa sur ce Prélude une chorégraphie en totale rupture avec son temps, en tournant le dos à une virtuosité établie, celle qui valorise les qualités techniques, au profit d’une virtuosité nouvelle du corps, celle qui privilégie l’interprétation intérieure.
Dans son rapport à la musique, Nijinski a fait fi des pulsations régulières, pour développer un lien extrêmement novateur avec le phrasé musical : la phrase musicale devient enveloppe temporelle pour l’interprétation de la phrase gestuelle, le danseur gardant la maîtrise de son espace-temps. Entre deux appuis musicaux, la dynamique reste malléable, autorisant une certaine liberté d’interprétation à chacune des réalisations.
Positions et gestes singuliers, sensibilité, qualité, phrasé,… tels sont les éléments inspirés du ballet original que Sylvain Richard a proposé aux élèves d’explorer puis de réunir dans sa chorégraphie.

Réalisation vidéo : Benoit Thibaut
Caméras : Gilles Pensart, Marie Coutard, Guillaume Roperch, Benoit Thibaut

 

Boîte à outils

 

Je télécharge un formulaire
Je prends rendez-vous avec un accompagnateur
Je me connecte à l'extranet (accès reservé aux enseignants)


  Ressources

20171009 Saison 2017-2018Yann Peucat
2017-2018 vignette-plaqu-PEDAGOGIQUE WEB
pe 2016-2020
 

  

Contact


Laissez-nous un message
crr@ville-rennes.fr


26 rue Hoche 35000 Rennes

 

Accueil : 02 23 62 22 50
Action culturelle : 02 23 62 22 48
Médiation culturelle :  02 23 62 22 68
Scolarité : 02 23 62 22 55


Horaires d'ouverture des bâtiments

 

En période scolaire
Lundi et vendredi : 8h15-20h30
(prêt de salle jusqu'à 20h)

Mardi, mercredi et jeudi : 8h15-22h
Samedi : 9h-18h 

 

En période de congés scolaires
Du lundi au vendredi : 9h-12h30 et 13h30-17h
(prêt de salle 9h-12h et 13h30-16h30)