Danse

Le Conservatoire de Rennes propose une formation initiale à la pratique artistique approfondie de la danse, en direction d’une grande majorité de danseurs se destinant à une pratique en amateur, et pour quelques-uns à une pratique professionnelle, dans le cadre des textes de référence ordonnançant l’enseignement de la danse en France : le Schéma d’Orientation Pédagogique de la danse de 2004, la Charte de l’Enseignement Artistique de 2001 et le projet d’établissement du CRR de Rennes.
Cette formation est en lien direct avec des actions de développement culturel sur un territoire qui s’étend de la commune de Rennes et son agglomération, au département d’Ille-et-Vilaine et à la région Bretagne.

L’apprentissage et la pratique de l’art de la danse ont pour objectif de proposer à l’élève de dépasser une motivation première pour :

  • découvrir, définir et apprivoiser sa singularité corporelle par la connaissance et la maîtrise de son corps,
  • découvrir, façonner et utiliser les outils intellectuels permettant de se situer de façon critique face aux propositions pédagogiques qui lui sont faites,
  • découvrir, révéler et exprimer une sensibilité artistique unique et sienne, en relation avec ceux qui l’entourent,afin de lui permettre d’affirmer son identité, de construire son autonomie, au service d’un projet de vie pour lui-même et avec autrui.

Il est en cela constitutif d’une démarche éducative.

Deux disciplines chorégraphiques sont proposées : la Danse Classique et la Danse Contemporaine.

Héritière de la « belle danse » pratiquée en Europe occidentale depuis le XVIIe siècle, la Danse Classique a pour principes fondateurs l’« en dehors », les cinq positions de références, le placement et l’alignement, la rigueur et la précision d’un vocabulaire de pas. C’est une danse historiquement narrative, qui s’organise en un corps de ballet autour de figures solistes. La danse classique porte en elle un idéal de légèreté et d’élévation, en utilisant des chaussons de danse nommés « pointes ».

Non assujettie à un dictionnaire de pas, la Danse Contemporaine construit ses formes et son vocabulaire au gré et à l’aune des thèmes, situations et sujets qu’elle choisit de développer ou de mettre en lumière, en s’appuyant, pour ce faire, sur l’analyse des fondamentaux du mouvement, c’est-à-dire le rapport que celui-ci entretien avec l’espace, le temps, le poids et le flux. Les ateliers d’improvisation et l’improvisation sur scène sont un important moyen d’exploration des capacités de mouvement du corps et d’expression personnelle pour les danseurs-chorégraphes, leur permettant de vérifier par eux-mêmes et assumer leur choix dans chaque situation explorée.

L’enseignement est construit par phases graduées regroupées en cycles. Chaque cycle a pour objectif l’acquisition de compétences précises qui sont évaluées tout au long du parcours. L’évaluation est continue à l’intérieur du cycle, réalisée par l’équipe pédagogique.

Le passage d’un cycle à l’autre se fait sur la base du contrôle continu et d’un examen public devant un jury extérieur (voir  « Modalités d’évaluation »).

Les cours sont collectifs et mettent donc en avant la notion de « groupe » inhérente à la pratique de la danse, où une certaine homogénéité doit nécessairement exister pour que chaque individu puisse y trouver sa place. La constitution des groupes est donc réfléchie et soignée, et modulée à chaque rentrée scolaire en fonction de différents facteurs : pour une part l’âge et le niveau, mais aussi les effectifs, le degré de maturité des élèves, et plus largement, la dynamique de groupe résultant de leurs personnalités.

Une fois défini, le groupe est suivi par un ou deux enseignants en danse, en étroite collaboration avec les musiciens-accompagnateurs.

Pour permettre une évolution sensible et stimulante de l’élève, l’apprentissage est basé sur une pratique régulière et intensive (2 à 4 cours hebdomadaires au minimum).

Cursus des études chorégraphiques (p. 41)

N.B. Les volumes horaires indiqués sont les objectifs de l’établissement. Ils peuvent toutefois légèrement varier d’une année sur l’autre en fonction des contraintes (effectifs des groupes et disponibilité des locaux).

Limites d’âge indicatives (âge au 31 décembre de l’année scolaire en cours) :

  • Cycle 1 : minimum 8 ans
  • Cycle 2 : à partir de 11 ans
  • Cycle 3 : à partir de 14 ans
  • Cycle Orientation Professionnelle : maximum 25 ans

Organisation pédagogique :

Le Cycle 1 est organisé en 3 groupes (A, B, C), correspondant à des étapes dans l’apprentissage des compétences attendues sur l’ensemble du Cycle :

  • Groupe A : Découverte/Exploration
  • Groupe B : Enrichissement/Développement/Approfondissement
  • Groupe C : Confirmation/Maîtrise

La notion de Cycle prend ici toute sa dimension, tant il importe de respecter le rythme variable des acquisitions propre à cet âge.

Au terme de chaque année, suite aux conclusions issues d’une observation continue, soutenue et attentive, l’équipe pédagogique responsable du Cycle 1 affecte donc chaque enfant dans le groupe qui lui sera le plus favorable à la poursuite de sa formation l’année suivante, indépendamment du nombre d’années passées au sein du Cycle.

L’enfant passera donc quasi obligatoirement 2 ans au sein du même groupe à un moment donné du Cycle, sans que cela constitue un redoublement.

Volume horaire hebdomadaire (p. 44)

Le suivi conjoint des deux disciplines chorégraphiques est obligatoire.

Au moment d’accéder au groupe C, un aménagement des études peut être envisagé au cas par cas en concertation entre l’équipe pédagogique, l’élève et ses parents.

Organisation pédagogique :

Les élèves sont répartis en 2  groupes de niveaux mixtes. À l’entrée en cycle 2, l’orientation relève d’un choix de l’élève entre 3 possibilités :

  • Choix d’une dominante exclusive en cursus diplômant (spécialisation dans l’une des deux disciplines proposées) : 2 cours hebdomadaires (+ 1 cours de pointes en danse classique)
  • Choix d’une dominante en cursus diplômant, avec poursuite de la seconde discipline en pratique complémentaire non-diplômante : 3 ou 4 cours hebdomadaires selon la dominante
  • Poursuite des deux disciplines en cursus diplômant : 5 cours hebdomadaires

À partir du niveau 2C3, le choix d’une dominante s’avère nécessaire en raison du volume et de l’incompatibilité horaire des enseignements proposés.

Volume horaire hebdomadaire dans le cursus diplômant (p. 44)

Volume horaire hebdomadaire des cours complémentaires : 1 à 2x1h30, selon la décision prise en concertation entre l’élève et l’équipe pédagogique au début de l’année.

N.B. En Danse Classique, la pratique des pointes nécessite certaines prédispositions morphologiques (stabilité de la cheville et cambrure du pied) pour écarter tout risque traumatique. En l’absence de cette prédisposition, l’élève poursuit son cursus sur demi-pointes, et est dispensé du cours de pointes.

 

1ère année

Organisation pédagogique : Choix d’une dominante obligatoire

Volume horaire hebdomadaire (p. 44)

3ème Cycle à Orientation Amateur (COA)

En Danse Classique, les élèves sont réunis dans 1 groupe commun avec le Cycle à Orientation Professionnelle.
En Danse Contemporaine : les élèves sont réunis dans 1 groupe spécifique.

Volume horaire hebdomadaire (p. 44)

NB : Un 4ème cours facultatif est proposé aux élèves qui ambitionnent une entrée en Cycle à Orientation Professionnelle.

3ème Cycle à Orientation Professionnelle (COP)

L’entrée en COP est possible après une année minimum en Cycle 3. L’admission s’effectue sur lettre de motivation et avis du jury à l’issue de l’examen de fin d’année. Cette condition s’applique aux élèves déjà inscrits au CRR de Rennes, comme aux candidats extérieurs postulant au mois de septembre. Une dérogation peut néanmoins être accordée sur demande écrite adressée à la Direction au titre de la validation d’acquis antérieurs.

Le projet de l’élève doit correspondre aux objectifs de formation professionnelle initiale contenus dans cette partie du cursus. En cours de cycle, si les objectifs ne correspondent plus à cette orientation, l’élève peut réintégrer le Cycle 3 pour y achever sa scolarité par le CEC, s’il ne l’a pas déjà obtenu et s’il n’a pas épuisé la durée d’études autorisée, ou opter pour un parcours non-diplômant (ERD).

Organisation pédagogique :

En Danse Classique : les élèves sont réunis dans 1 groupe commun avec le Cycle 3, à l’exception d’un atelier spécifique.
En Danse Contemporaine : les élèves sont réunis dans 1 groupe spécifique, à l’exception d’un cours en commun avec le Cycle 3.

Volume horaire hebdomadaire (p. 44)

NB : + UV Formation Musicale du Danseur / Anatomie-Physiologie : 30h annuelles, réparties entre 12 et 15 dates
+ UV Culture Chorégraphique : 15h annuelles, réparties sur 5 dates.

Année post-DEC

Sur la base d’un projet de formation précis, notifié dans une lettre de motivation et validé par un entretien avec l’équipe pédagogique et la Direction, l’étudiant participe aux cours et aux projets destinés au COP, et élabore un projet chorégraphique personnel en autonomie, soutenu par un tutorat des enseignants de sa discipline.

Entraînement Régulier du Danseur 

Réservé à des danseurs confirmés : étudiants ayant terminé un cursus diplômant de CRD ou CRR (post-CEC ou post-DEC), amateurs de bon niveau ou professionnels, souhaitant continuer à bénéficier d’un training.

Ils sont accueillis dans les cours des cursus COA ou COP pour 1 ou 2 cours hebdomadaires, à l’exception de la période de répétitions des projets chorégraphiques et des examens , c’est-à-dire de fin septembre jusqu’aux vacances d’hiver.
L’ERD est accessible pendant 1 an, renouvelable 1 fois.

Classe à Horaires Aménagés Danse

À partir de la 6ème, la Classe à Horaires Aménagés Danse (CHAD) offre à des élèves socialement éloignés des pratiques culturelles et motivés par les activités chorégraphiques, la possibilité de recevoir, en complémentarité avec leur formation générale scolaire, un enseignement spécifique en danse sans visée diplômante.

Destinée aux débutants, cette classe permet de bénéficier d’enseignements artistiques renforcés sans dépassement horaire dans le cadre de la réglementation en vigueur. Elle favorise un réel épanouissement, en associant réussite scolaire et plaisir de la pratique artistique.

L’entrée en CHAD implique un engagement sur toute la durée de la scolarité de la 6è à la 3è. Ouvert en priorité à tous les élèves de l’Académie de Rennes, cet enseignement est gratuit.

Établissement de rattachement : Collège des Hautes-Ourmes

Arts Études

La section « Arts-Études » s’adresse à de jeunes danseurs souhaitant concilier un cursus d’études soutenu en danse (à raison de 4 cours par semaine au minimum) avec la préparation d’un baccalauréat général L, ES, ou S.

Les volumes horaires scolaires ne sont pas allégés, mais leur répartition dans la semaine permet de libérer les élèves à 15h50 les lundi, mardi, jeudi et vendredi, et de laisser libre le mercredi après-midi.

Un internat mixte ouvert du dimanche 20h au vendredi 18h30 peut accueillir les élèves résidant loin de Rennes, mais il est toutefois nécessaire que ces derniers disposent également d’un hébergement à Rennes les vendredis soirs, chez une personne de leur connaissance. La proximité d’une ligne de bus permet aux élèves d’effectuer leurs déplacements lycée – CRR.

La section « Arts-Études » s’adresse prioritairement aux jeunes domiciliés en région Bretagne. Les élèves inscrits dans ce dispositif ont le même statut que ceux du secteur « traditionnel » du Conservatoire et sont donc redevables, à ce titre, des droits d’inscription et frais de scolarité aux tarifs en vigueur.

Niveau artistique minimum requis : milieu du Cycle II (3ème phase)

Établissement de rattachement : Lycée Bréquigny 

N.B. En raison du volume et de l’incompatibilité horaire des enseignements, l’élève ne peut pas être inscrit simultanément en section « Arts-Études » et dans la filière « Art Danse » proposée également par le lycée.

Évaluation continue : Des bulletins sont envoyés 2 fois par an aux responsables légaux des élèves. Ils sont remplis par le ou les professeurs référents qui indiquent des appréciations et des recommandations. L’assiduité y est également évaluée par la mention du nombre d’absences au cours de la période.

En appui du suivi assuré individuellement par chaque enseignant, les élèves des niveaux 1C3, 2C1, 2C2 et 2C3 présentent au mois du juin un examen « in cyclo » devant un jury interne, afin de situer l’élève dans sa progression personnelle et au sein d’un groupe constitué, au regard des objectifs fixés par l’équipe pédagogique en fonction des orientations nationales.

Des « portes ouvertes » et présentation de travaux rendent également compte du travail accompli et permettent de mesurer les acquisitions.

Examen de fin de cycle ou de fin d’année : Examen public devant un jury extérieur (enseignants spécialistes et professionnels invités, dont la composition est définie par le Schéma d’Orientation Pédagogique, placés sous la responsabilité du directeur de l’établissement ou son représentant).

Le contenu des épreuves imposées est défini par la Direction Générale de la Création Artistique (DGCA) au ministère de la Culture et de la Communication.

Les décisions du jury sont sans appel.

Cycle 1 :

Évaluation continue à l’intérieur du cycle.

Examen de fin de cycle

  • pour 50% sur la base du contrôle continu, représenté par une note sur 20 attribuée par le professeur de danse,
  • pour 50% par l’examen public devant jury extérieur comprenant une variation imposée.

Sur la base des conclusions de l’équipe pédagogique, de la note de contrôle continu, de l’avis du jury extérieur, est prononcé :

  • le passage en cycle 2, dans l’une, l’autre ou les deux disciplines,
  • ou la poursuite du cycle 1 dans la limite du nombre d’années autorisé (5).

L’équipe pédagogique présente l’élève à l’examen de fin de cycle dès l’issue du 1C3, si elle estime que son niveau et sa maturité sont suffisants.

Cycle 2 :

Évaluation continue à l’intérieur du cycle.

Examen de fin de cycle comprenant une variation imposée, et une variation libre (présentation d’un travail personnel).

Sur la base des conclusions de l’équipe pédagogique et de l’avis du jury extérieur, est prononcé :

  • le passage en cycle 3,
  • ou la poursuite du cycle 2 dans la limite du nombre d’années autorisé (5).

L’équipe pédagogique présente l’élève à l’examen de fin de cycle dès l’issue du 2C3, si elle estime que son niveau et sa maturité sont suffisants.

Cycle 3 :

Examen de fin d’année comprenant une variation imposée, et une variation libre (présentation d’un travail personnel).

Sur la base des conclusions de l’équipe pédagogique et de l’avis du jury extérieur, est prononcé :

  • l’obtention de l’UV technique du Certificat d’Études Chorégraphiques (CEC),
  • un avis favorable pour le Cycle à Orientation Professionnelle,
  • ou la poursuite du cycle 3 dans la limite du nombre d’années autorisé (3).


Cycle à Orientation Professionnelle :

En fin de 1ère année, examen de contrôle comprenant une variation imposée, une variation libre (présentation d’un travail personnel), et éventuellement un mouvement d’ensemble.

En fin de 2ème année, examen terminal comprenant :

  • En Danse Classique, une variation imposée, une variation libre (présentation d’un travail personnel), un mouvement d’ensemble ou une variation du répertoire, et un entretien avec le jury.
  • En Danse Contemporaine, une variation imposée, une variation libre (présentation d’un travail personnel), un mouvement d’ensemble ou un extrait de répertoire ou une épreuve d’improvisation, et un entretien avec le jury.

Le jury prononce :

  • l’obtention de l’UV technique du Diplôme d’Études Chorégraphiques (équivalent à l’Examen d’Aptitude Technique – EAT – qui permet de valider auprès de la DRAC l’UV technique du Diplôme d’État de professeur de danse dans l’option choisie),
  • ou la poursuite du Cycle à Orientation Professionnelle dans la limite du nombre d’années autorisé (3).

L’évaluation des UV musique, anatomie-physiologie et de culture chorégraphique se fait pour moitié sous forme d’évaluation continue (assiduité et engagement dans le cours) et pour moitié par une évaluation terminale sous la forme d’épreuves orales et/ou écrites afin de vérifier les acquis de l’élève.

Les cours de musique et d’anatomie-physiologie étant mis en place 1 année sur 2 en alternance, la validation des 2 UV est effectuée en 2 ans dans un ordre différent selon l’année d’entrée dans le Cycle à Orientation Professionnelle.

Les conférences de culture chorégraphique étant réparties sur 2 années, la validation de l’UV est effectuée pour 50% chaque fin d’année.

Le Diplôme d’Études Chorégraphiques (DEC) dominante danse classique ou danse contemporaine est décerné lorsque l’étudiant a présenté et validé les 4 UV :

  • UV technique
  • UV musique
  • UV anatomie-physiologie
  • UV culture chorégraphique

Cursus traditionnel

L’intégration de l’élève s’effectue sur audition, organisée chaque année au mois de septembre, comprenant 3 étapes :
1. une présélection
2. un stage de quatre à six cours répartis sur une dizaine de jours, moment d’orientation et de construction du « contrat » entre le postulant et l’équipe pédagogique
3. un test final à l’issue du stage

Sont préparés et présentés des exercices de la barre, ainsi qu’un court enchaînement ou extrait de variation imposée.

Il existe une certaine corrélation entre le niveau des études générales et celui des études artistiques :

  • primaire/cycle 1 CRR
  • collège/cycle 2 CRR
  • lycée-université/cycle 3 CRR

Seuls les enfants scolarisés en primaire ont donc la possibilité de débuter la danse au CRR. À partir du collège, il est attendu des candidats une pratique antérieure de la danse.

Classe à Horaires Aménagés Danse (CHAD)

L’entrée dans ce dispositif s’effectue sur audition, organisée chaque année dans le courant du printemps.

Le candidat participe à un atelier en collectif d’environ 1 heure durant lequel est évaluée sa capacité à s’investir corporellement, à prendre sa place au sein du groupe, à se concentrer, à mémoriser…

À l’issue de cet atelier, un entretien d’environ 10’ permet de cerner sa motivation et son projet personnel.

La commission mixte (Inspection Académique, Collèges, Conservatoire et représentants des parents d’élèves) sous la présidence du Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale évalue et classe les demandes d’admission. Sur avis de la Commission Mixte, le directeur du collège affecte les élèves dans les classes et informe les parents courant juin.

Arts Études

L’entrée en section Arts Études se fait en classe de seconde ou de première, sous réserve que des places aient été libérées à la fin de la seconde par des élèves ayant quitté le dispositif.

Les candidats font le choix d’une dominante (danse classique ou danse contemporaine).

Une audition d’entrée est organisée chaque année dans le courant du printemps pour l’année scolaire suivante, comprenant :
1. la participation à un cours de danse dans la dominante choisie (environ 1h)
2. la présentation d’une variation imposée (entre 1’30 et 2’30) extraite d’un DVD remis lors de la candidature
3. la présentation d’une variation libre (2’ maxi)
4.  un entretien permettant d’évaluer la motivation et le projet personnel du candidat

La commission d’admission, composée du proviseur du lycée Bréquigny et du Directeur du CRR évalue et classe les demandes d’admission. Au vu des décisions de la commission d’admission, le proviseur du lycée affecte les élèves dans son établissement et informe les parents courant juin.

Entraînement Régulier du Danseur

Intégration sous réserve des places disponibles et selon les mêmes conditions d’admission que les candidats en Horaires Traditionnels.

Réinscription soumise à l’accord du ou des professeurs des cours d’accueil.

 

Emploi du temps

L’emploi du temps dépend de la constitution définitive des groupes. Une préfiguration des horaires et de la composition des groupes est donc publiée début juillet, qui reste néanmoins sous réserve de modifications jusqu’à l’issue du stage d’admission des nouveaux élèves, à la mi-septembre.

Les horaires de cours proposés ne sont pas négociables. Seule l’équipe pédagogique peut décider d’un changement de groupe.

La ponctualité est essentielle. L’heure de début de cours ou de répétition indique le moment où l’ensemble de la classe entame son travail et pour ce faire suppose donc une arrivée dans les vestiaires suffisamment en avance.

Dans le courant de l’année, le maintien d’un cours n’est pas garanti en-deça de l’effectif minimal de 5 élèves. Selon les cas, l’élève reste alors en permanence dans les vestiaires ou peut rejoindre son domicile, s’il y est autorisé par ses responsables légaux.

Assiduité – Absences

La présence à l’ensemble des cours proposés pour un niveau donné est obligatoire.

En cas d’empêchement pour des motifs incontournables (ex. garde alternée, cours obligatoire en établissement scolaire, absence de moyen de conduite, état de santé…), un allègement partiel ou un aménagement du cursus peut être exceptionnellement et temporairement autorisé par la Direction, qui statue au cas par cas en concertation avec l’équipe pédagogique.

Toute absence doit obligatoirement être justifiée par écrit par la famille (ou par l’élève s’il est majeur) avant ou après le jour de l’absence. 

À partir de 8 absences, la famille est sollicitée en entretien par la Direction des Études pour évaluer les conditions de poursuite du cursus.

Un nombre important d’absences, même justifiées, peuvent remettre en cause la présentation de l’élève sur scène ou à son examen de fin d’année.

Tenue 

Une tenue favorisant la lisibilité du mouvement est demandée pour suivre les cours.

Danse classique : justaucorps à bretelles fines ou tee-shirt près du corps, collant avec pieds, chaussons (demi-pointes en toile bi-semelle et pointes). Des références de modèle sont indiquées en début d’année, valables pour toute la durée d’un Cycle.

Danse contemporaine : justaucorps à bretelles fines ou tee-shirt près du corps, collant sans pieds.

Les accessoires (bijoux et montre) ne sont pas autorisés.

L’élève doit être coiffé de sorte à dégager le port de tête et ne pas gêner le mouvement.

Suivi médical

Un suivi médical est recommandé tout au long des études chorégraphiques. Un certificat médical d’aptitude à la pratique de la danse doit être fourni lors de l’inscription ou réinscription, et suite à un arrêt momentané pour cause de blessure ou de maladie.      

Téléchargements